Né en 2011, le projet Naturella ambitionne de repenser l’approche environnementale du campus de l’université de Poitiers. Porté à l’origine par des membres de Sciences Po Environnement Paris, l’initiative prend son envol et s’emploie à faire évoluer les comportements. Un combat mené sur tous les fronts.

 

Initié par des membres de Sciences Po Environnement Paris, le projet Naturella a pris racine au coeur de l’université de Poitiers. Comme d’autres établissements d’enseignement supérieur, le campus viennois fourmille d’activité… et de mauvaises habitudes que les porteurs du projet entendent corriger. Vaste programme, me direz-vous ! Mais cette perspective est loin d’effrayer la poignée d’étudiants de Naturella. Ils visent en effet à sensibiliser leurs pairs aux questions liées au gaspillage, la consommation et le recyclage. Le tout, pour eux, étant de rechercher un juste milieu entre réflexion et action.

 

Des actes concrets et des résultats à la clef !

 

Après avoir mis en place ses premières actions dès la rentrée 2011-2012, Naturella a continué sur sa lancée et commence, cette année, à observer des résultats probants. L’initiative a notamment permis d’améliorer la gestion des déchets grâce à l’installation d’un bac de tri unique, d’attirer l’attention des étudiants sur le composteur et les deux potagers mis en place l’année passée. Plus qu’un simple symbole, les porteurs du projet ont également contribué au remplacement de la machine à café des étudiants en faveur d’un modèle acceptant les mugs et les tasses. Exit gobelets en plastique et autres touillettes !

 

Regarder vers l’avenir

 

Outre les initiatives qui fleurissent ça et là sur le campus de Poitiers, Naturella projette d’organiser des conférences-débat dont la première porterait sur les différentes alternatives économiques face aux défis de la croissance. Former des étudiants de première année aux enjeux théoriques du développement durable sur le campus, renforcer le tri sélectif, trouver des débouchés pour le compost produit à l’université… les idées ne manquent pas à Naturella. A terme, le projet pourrait devenir une association indépendante : Science Po Environnement Poitiers.

 

Pour en savoir plus sur le projet Naturella, connectez-vous sur le site de Sciences Po Environnement Paris.

Soyons sociaux
Réagir c'est agir