Association consacrée à la sauvegarde de la nature, Naturevolution a été créée en 2009. Elle voue toute son énergie à l’éveil des consciences et la sensibilisation aux risques encourus par les écosystèmes les plus fragiles…

 

… Des risques qui, rappelons-le au passage, concernent également l’humanité tout entière ; l’impact de la disparition de certaines espèces courantes telles que les abeilles (ce n’est désormais plus de l’ordre de la science fiction) s’avérerait désastreux pour la planète… et pour nous.

 

Inspirés par les reportages de Nicolas Hulot diffusés dans le cadre de l’émission Ushuaia Nature, les fondateurs de Naturevolution s’engagent donc dans une série de projets ambitieux et concrets. Et qu’y a-t-il de plus concret que le témoignage de la disparition du patrimoine planétaire ? Dès janvier 2010, grâce à des partenaires privés, Naturevolution lance sa toute première mission scientifique. Organisée rapidement, elle a pris place dans le Makay, un massif ancien de l’Ouest de Madagascar où se trouvent des vallée encore inexplorées et riches d’une nature préservée. A la suite de cette mission, une grande campagne d’inventaire de la biodiversité locale est lancée.

 

Fidèle à la démarche de sensibilisation du grand public qui l’anime depuis le début de l’aventure, Naturevolution a réalisé un documentaire (en 3D, s’il vous plait) retraçant l’ensemble des expéditions et du long travail d’inventaire effectué dans le Makay. Nicolas, étudiant parisien et présent lors de la soirée de lancement, n’en revient d’ailleurs toujours pas. « C’est dingue de se dire qu’un tel coffre-fort de la biodiversité a pu passer des siècles et des millénaires dans l’isolement le plus total. J’espère surtout que ces études ne vont être le point de départ de l’arrivée du tourisme dans ce massif. »  Le documentaire sortira bientôt sur vos écrans. Ouvrez l’oeil et laissez-vous émerveiller.

 

 

 

Crédits photo : Vue de montgolfière sur le massif du Makay à Madagascar. Ses canyons sont autant de poches secrètes de la biodiversité locale. @Naturevolution

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir