La France accuse actuellement un réel retard par rapport aux autres pays occidentaux en matière d’accueil des étudiants étrangers. Animafac, extrêmement mobilisé sur ce chantier, organise une rencontre sur le thème « associations étudiantes et accueil des étudiants étrangers » les 26 et 27 février à Poissy.

La France accuse actuellement un réel retard par rapport aux autres pays occidentaux en matière d’accueil des étudiants étrangers. En 2005, 240 000 étrangers effectuent leur scolarité dans les universités françaises. La France reçoit donc 9% du total mondial des étudiants effectuant leurs études supérieures en dehors de leur pays. Ainsi, elle se situe seulement au 5ème rang des pays d’accueil, après les États-Unis (30%), le Royaume Uni (14%), l’Allemagne (12%) et l’Australie (10%).

Mais au-delà de ces chiffres, qui sont toutefois révélateurs d’une faible attractivité de notre pays, le problème majeur se situe au niveau des piètres conditions d’accueil réservées aux étudiants étrangers. Un grand nombre d’entre eux se trouvent confrontés, à leur arrivée en France, à de multiples problèmes. Aux procédures administratives longues et complexes (obtention de la carte de séjour, d’un logement, ouverture d’un compte bancaire, obtention de la sécurité sociale, etc), s’ajoutent souvent des difficultés financières, la découverte d’un système pédagogique inconnu…De plus, il leur faut également s’adapter à un nouvel environnement : le choc culturel est parfois très déstabilisant.

L’état des lieux des dispositifs d’accueil des étudiants étrangers est relativement hétérogène selon les régions. Certaines villes ont considérablement améliorés leurs processus ; d’autres entament à peine une réflexion. Dans tous les cas, un long chemin reste à parcourir. Les universités comme les collectivités locales ont donc un gros travail à effectuer.

Mais les institutionnels ne sont pas les seuls acteurs de l’accueil des étudiants étrangers. Les associations étudiantes jouent un rôle très important, et leurs nombreuses initiatives contribuent à faciliter l’arrivée des étudiants étrangers et à améliorer leur séjour en France. Ces associations sont très diverses : certaines sont de type communautaires, d’autres s’organisent autour d’un type de mobilité (programme d’échanges). D’autres enfin réunissent des personnes d’horizons divers ayant pour dénominateur commun l’envie d’agir et d’améliorer les conditions d’accueil. A la hauteur de leurs moyens, toutes mènent à bien des projets pertinents et là aussi très variés : accompagnement pour les formalités administratives, soirées d’accueil, ateliers interculturels, tutorat, organisation de journées de découverte du patrimoine.

Animafac, extrêmement mobilisé sur ce chantier, organise une rencontre sur le thème « associations étudiantes et accueil des étudiants étrangers » les 26 et 27 février à Poissy.

Elle réunira des associations de toute la France qui agissent dans ce domaine, afin de développer une culture de l’échange et d’exploiter au maximum le potentiel et l’énergie de tous les participants. Chacune des associations présentes pourra faire bénéficier les autres de son expérience, de ses initiatives. Ces journées seront également l’occasion de débattre des difficultés rencontrées, des pistes à explorer…

 

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir