Du 18 au 24 mars, partez à la découverte des acteurs de la récup ! Autogérées et solidaires, les différentes manifestations associées au Festival de la récup sont disséminées aux quatre coins de l’Île-de-France. Passez en mode Mac Gyver ! 

 

En pleine période de crise économique et écologique, la récup apparaît comme une solution d’avenir. Cartons, vêtements et autres appareils usagés peuvent encore servir et, entre les mains expertes de quelques débrouillards, peuvent retrouver une seconde jeunesse ! Les principaux acteurs du monde de la récup d’Île-de-France vous proposent ainsi de découvrir les mille et une astuces qui permettent de valoriser ce que d’autres jettent. « Partageons nos riches, nos savoirs et célébrons les dégourdis », tel est le message adressé par les organisateurs du festival !

 

Du 18 au 24 mars, le Festival de la récup mettra en lumière les acteurs de la débrouille et des modes d’action parfois étonnants. Le tout dans une ambiance festive, curieuse, réfléchie, autogérée et solidaire. Ce festival est excentré. Vraiment excentré ! Outre le fait qu’il soit autogéré par ses exposants et les porteurs de projets, le Festival de la récup est également disséminé aux quatre coins d’Île-de-France.

 

C’est une révolte ? Non, c’est une vélorution !

 

L’association Vélorution animera durant la semaine une série d’ateliers de réparation de vélos. Récupérés dans les déchetteries, ils seront entièrement restaurés par les participants. Mais ils ne seront pas là que pour assister. Chacun devra mettre la main à la patte et apprendre en s’amusant.

 

Wiitha !

 

Wiitha, du nom d’un petit oiseau australien qui a l’habitude de composer son nid de matériaux de récupération, vous proposera de concevoir des objets, des meubles et des éléments de décor avec des objets hétéroclites. Laissez parler la Valérie Damidot qui sommeille en vous !

 

C’est la Chorba qui régale !

 

Association parisienne, la Chorba se fixe comme objectif de venir en aide aux populations démunies en valorisant des aliments parfois jetés un peu vite ! Les participants à l’atelier proposé par la Chorba confectionneront donc des repas et des colis destinés aux familles défavorisées.

 

Le Tricycle enchanté !

 

Vieux briscards de la récup, les membres du Tricycle enchanté participent au festival depuis 7 ans. Il se mobilisent pour valoriser des matériaux trop souvent méprisés afin de créer des installations et des oeuvres artistiques. Venez découvrir l’ensemble des créations de l’association.

 

 

Bien d’autres projets vous attendent lors du festival et pour découvrir l’ensemble des manifestations et ateliers proposés, reportez-vous au site des Utopies Concrètes. Et retrouvez l’ensemble des manifestations organisées en un clin d’oeil sur la carte interactive du Festival !

Soyons sociaux
Réagir c'est agir