L’Inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche a, durant l’année 2004-2005, conduit une mission d’évaluation sur « les conditions d’inscription et d’accueil des étudiants étrangers dans les universités ».

Elle a rencontré 200 acteurs de « l’accueil » et 300 étudiants étrangers et s’est attachée à se doter d’éléments de comparaison internationale.

Après un bref exposé des orientations politiques en ce domaine, l’IGAENR tente de répondre à plusieurs questions qui lui semblaient irrésolues : pourquoi des taux d’échecs si importants parmi les étudiants étrangers (des résultats globalement inférieurs de 40% à ceux des étudiants français), pourquoi tant d’étudiants étrangers en situation de grande précarité (40% des aides d’urgence leur sont attribuées), pourquoi des procédures de délivrance de visa et titre de séjour plus complexes que dans d’autres grandes nations de la mobilité étudiante ? Une série de propositions d’évolution et d’amélioration des pratiques et des procédures clôt le rapport.

Télécharger le rapport

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir