Télés étudiantes : l’enjeu du financement

Tandis que la révolution télévisuelle est en marche depuis plus d’un demi-siècle, que le petit écran dévoile un panorama de programmes toujours plus vaste, le paysage audiovisuel continue de s’élargir. Si l’essor du tout numérique permet à la télévision étudiante d’accéder plus facilement à cet univers, la question du financement demeure le point nodal de tout progrès pérenne en la matière.


Il existe aujourd’hui plusieurs dizaines de télés étudiantes en France, le plus souvent implantées au cœur des établissements d’enseignement supérieur. Le cas emblématique de TV Campus, active depuis 2000 au cœur de l’Esplanade à Strasbourg, met en lumière les grandes étapes du financement de ce type de structures. Réellement lancée en 2002 à l’occasion de la réalisation de ses premières émissions, TV Campus n’acquiert cette dénomination et sa vocation universitaire qu’après avoir engrangé suffisamment de subventions pour investir dans l’achat de son propre matériel.

 

TV Campus ne fait pas exception à la règle en matière de télés étudiantes et doit une grande part de sa réussite à l’appui de ses partenaires. L’Etat avant tout, qui soutient l’emploi de deux salariés jusqu’à 2007 et 2008, œuvre pour une gestion efficace et professionnelle de l’association. Les collectivités locales ne sont pas en reste non plus, comme en témoignent les aides allouées par le Conseil général du Bas-Rhin pour le cofinancement des emplois-jeunes et les subventions versées par la région Alsace.

 

La chasse aux subventions est une chose primordiale. Générer son propre revenu en élargissant son panel de compétences l’est tout autant. Une grande partie des recettes de TV Campus provient ainsi de l’activité même de la structure, qui propose aux associations et universités la réalisation de films et documentaires divers. Autant de moyens d’assurer la pérennité de l’association, dont ne disposent malheureusement pas toutes les télévisions émergentes.

 

Le recours aux subventions apparaît une fois de plus incontournable quand les projets atteignent une certaine ampleur. Ainsi, lorsque TV Campus encourage la réalisation d’un réseau reliant les différents lieux de diffusion à un serveur central – ce qui permettrait la retransmission de programmes d’actualité -, l’appui d’éventuels subventionneurs n’est pas de trop. C’est qu’estimé à environ 25 000 euros, le projet est de taille. Fort heureusement, les universités strasbourgeoises se sont en l’occurrence proposées en faveur de l’établissement d’un contrat quadriennal permettant sa réalisation.

 

Fonds de soutien.

A l’instar de toute action associative, la création d’une télévision étudiante s’avère un parcours semé d’embûches. Mais par son essence même, la télévision se distingue de l’ensemble des autres supports médiatiques. Les coûts fixes liés à la technique s’avèrent le plus souvent substantiels et difficilement compressibles. Outre la motivation et l’esprit d’initiative des membres associatifs, l’enjeu du financement s’avère donc crucial et certaines subventions manquent parfois à l’appel.

 

C’est pour cette raison que la plupart des associations de notre champ d’action réclament depuis plusieurs années la création d’un fonds de soutien permanent aux télévisions associatives, facilitant l’investissement initial, le fonctionnement et le renouvellement du matériel, sur le principe du fonds de soutien à l’expression radiophonique.

 

Ce fonds de soutien doit être accessible aux télévisions associatives, notamment aux télévisions de pays et de quartiers, en prenant en compte leur mode d’action dans le cadre de l’animation et de la communication sociale locales. Il doit être en outre réservé aux structures bénéficiant ou devant acquérir rapidement grâce à cette aide une indépendance économique et politique indispensable à la réalisation de leur mission. Enfin, un tel fonds devrait permettre l’organisation des télévisions associatives et garantir le succès des nouveaux moyens de diffusion qui leur sont offerts, en particulier compte tenu du développement prochain de la Télévision numérique terrestre (TNT).

En savoir plus : le site de TV Campus

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir