Organiser un événement autour de la récup’ alimentaire : l’exemple des Disco Soupes

Fiche pratique

Restes de repas, fruits et légumes abîmés, pain… Les Français⋅e⋅s jettent 30 kg de déchets alimentaires par an et par habitant⋅e dont 7 kg encore emballés. Des chiffres qui incitent à l’action. C’est pourquoi, pour sensibiliser sans culpabiliser, les étudiant⋅e⋅s se mobilisent à travers des mouvements citoyens mondiaux comme Disco soupe et Food not bomb, des initiatives indépendantes comme, La tente des glaneurs à Paris, et des associations instituées comme les Restos du coeurs ou la Banque alimentaire pour créer et innover autour du gaspillage alimentaire. Voici dans cette fiche, des pistes pour organiser une Disco Soupe. 


Présentation des Disco Soupes

Les Disco Soupes sont un moyen de sensibilisation au gaspillage alimentaire qui consistent à cuisiner des invendus en musique et de manière conviviale et festive. Elles défendent ainsi certaines valeurs dont : être accessible à tou⋅te⋅s, gratuit ou à prix libre, porter un discours positif et non moralisateur. Pour porter le nom de Disco Soupe, il faut que votre événement respecter la charte les valeurs que vous pouvez trouver sur le site Disco Soupe.


Récupérer les invendus

TROUVER LES INVENDUS

En France, le gâchis alimentaire est estimé à des dizaines de millions de tonnes par an. Vous pouvez trouver des aliments à récupérer partout : dans votre frigo, chez votre primeur⋅se en fin de journée, dans les rayons des hypermarchés, dans les camions frigorifiques, à la fin des marchés et surtout dans les marchés d’intérêt national / régional (un marché de gros, comme Rungis) ou chez les producteur⋅rice⋅s eux⋅elles-mêmes. 

Pour organiser votre Disco Soupe, il va donc falloir trouver des invendus. Pour cela contactez les différent⋅e⋅s acteur⋅rice⋅s de la chaîne alimentaire pour établir un partenariat pour le jour de votre Disco Soupe. Notez que le mouvement Disco Soupe conseille de prévoir environ 200g de fruits et légumes par personne. 

Ensuite, la veille ou le jour J, rassemblez vos forces pour aller récupérer les invendus : des pommes tachées, des pêches abîmées, des concombres non récoltés, des carottes difformes ou des radis trop petits. Faites attention toutefois à ce qu’ils soient encore consommables. 

TROUVER DES ÉPICES

Pour donner encore plus de saveur à vos futures « recettes récup’ », la recherche d’épices et aromates pourra agrémenter votre événement. Vous pouvez les acheter ou aller glaner dans la nature (origan ou thym sauvage) à glisser dans votre soupe. 


Trouver un lieu

Pour réaliser votre Disco Soupe, vous aurez besoin d’un espace avec de l’eau courante (pour nettoyer les légumes, faire le bouillon pour la soupe) et de l’électricité pour les marmites et casseroles mais aussi pour la musique ! 

L’association Disco Soupe conseille de prévoir au moins 6 tables et un espace au sol d’au moins 20m2 pour la piste de danse.

Cherchez le lieu plusieurs semaines avant votre Disco Soupe. N’hésitez pas à visiter le lieu en amont pour vérifier que vous pourrez réaliser votre soupe et danser en même temps ! 

Une semaine avant, essayez d’y retourner pour tout vérifier : l’accès à l’eau et l’électricité ainsi que l’espace disponible sur le lieu prévu, le matériel, le nombre de tables, etc.


Constituer une équipe

Pour coordonner cette Disco Soupe il vous faudra une équipe de plusieurs personnes : des personnes pour récupérer les invendus, coordonner la cuisine, la musique, accueillir les participant⋅e⋅s, etc.  Pour préparer votre équipe, n’hésitez pas à organiser des réunions pour qu’elle puisse apprendre à se connaître et éventuellement à les former sur le déroulement des Disco Soupes. 


Préparer la musique

La musique est un élément essentiel d’une Disco Soupe. Préparer la musique plusieurs semaines en avance afin d’éventuellement trouver des artistes ou des groupes amateurs ou professionnels que vous connaissez pour de la musique live. Si vous ne trouvez personne, vous pouvez aussi simplement faire jouer vos playlists en fonction de vos goûts musicaux, le tout est d’animer votre Disco Soupe de musique pour rendre le moment festif et convivial. 


Préparer le matériel et les espaces de cuisine

LE MATÉRIEL 

Pour réaliser une disco soupe, vous aurez besoin d’un peu de matériel. Si votre événement est organisé en partenariat avec votre mairie par exemple, vous pouvez lui demander du matériel.  Sinon, il va falloir utiliser le système D et faire appel à vos ami⋅e⋅s, votre famille, votre resto universitaire. Vous pouvez demander aux participant⋅e⋅s de ramener des ustensiles mais aussi à d’autres associations. L‘association Disco Soupe par exemple peut mettre du matériel à disposition si vous en avez besoin. 

À noter qu’une Disco salade sera bien moins contraignante en terme de matériel. De simples saladiers géants suffisent. en revanche, une Disco Soupe nécessitera de grandes marmites, un moulin à légumes, un réchaud, éventuellement un mixeur, etc. Et de manière générale pensez aux ustensiles de base : sacs poubelles, de quoi nettoyer, des torchons, etc. 

Par ailleurs, quelques jours avant votre Disco Soupe, pensez à trouver un moyen d’acheminer le matériel et les invendus sur place pour le jour J, moment où vous pourrez acheter les condiments, le petit matériel de déco et d’hygiène le jour J. 

LE ESPACES DE CUISINE

En ce qui concerne les espaces de cuisine, ils devront être bien définis et visibles : zone « découpe et épluchage », zone  » cuisine et assaisonnement », zone « distribution », zone « consigne », zone « compostage et tri », etc. En fonction du nombre de personnes qui cuisinent, pensez à identifier un⋅e responsable pour chaque espace qui facilitera l’échange entre les membres de chaque équipe. 


Préparer la soupe en musique

CHOISIR LA RECETTE 

Les recettes seront déterminées en fonction des aliments que vous aurez réussi à récupérer, de votre imagination et de vos envies.  Des sites spécialisés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire pourront vous aider à trouver des idées de recettes en fonction des ingrédients récupérés, tout comme les conseils avisés de Disco soupeur⋅se⋅s ou autres cuisinier⋅ère⋅s de la récup’. Par ailleurs, comme vous récupérerez des invendus, souvent dans des grandes enseignes, vous ne saurez pas à l’avance quels seront les fruits et légumes disponibles donc vous ne pourrez pas prévoir les recettes que vous ferez.. Il faudra s’adapter le jour J. Pour cela, ayez sous la main plusieurs recettes détaillées à partir des ingrédients de saison que vous aurez le plus de chances de récupérer. 

Au moment de préparer la soupe, veillez à ce que les recettes soient visibles et lisibles par tout le monde. Répartissez au maximum les tâches.

METTRE LA MUSIQUE

Les invendus et la recette ont été trouvés, les participant⋅e⋅s sont arrivé⋅e⋅s et les tâches de cuisine ont été réparties, il ne vous reste plus qu’à mettre la musique ! Groupes lives ou musique enregistrée, c’est le moment d’ambiancer votre Disco Soupe !

RESPECTER LES NORMES D’HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ 

Enfin, veillez à ce que chacun⋅e respecte les règles élémentaires d’hygiène et de sécurité durant l’événement : ne pas poser les cageots de fruits et légumes par terre, prévoir des gants pour chaque personne qui manipule les aliments, disposer d’une solution hydro-alcoolique, respecter le  principe de la « marche en avant » (les fruits et légumes ne doivent jamais revenir en arrière dans la chaîne) et prévoir désinfectant et bandages en cas de coupures.


Communiquer et sensibiliser

COMMUNIQUER SUR VOTRE DISCO SOUPE

Qu’il s’agisse de mobiliser le public pour votre manifestation, de communiquer sur les actions de votre association ou d’alerter sur le gaspillage alimentaire qui s’opère dans votre campus ou votre ville, vous devrez rendre votre action visible. Dossier de presse, flyers, affiches, réseaux sociaux, tous les moyens sont bons pour faire parler de votre évènement. Pour en savoir plus, consultez la fiche : « Rendre son association attractive pour les journalistes et les médias ». 

Imprimer le matériel de sensibilisation ainsi que les panneaux de signalétique une semaine à l’avance pour pouvoir les avoir le jour J. 

SENSIBILISER À LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Au-delà de votre action, n’hésitez pas à inviter à réfléchir à nos manières de consommer. Entre deux échanges de recettes anti-gaspi, ne perdez pas une occasion de sensibiliser votre public aux problématiques liées au gaspillage alimentaire, ses origines, ses conséquences sociales et environnementales, mais tout cela sans culpabiliser les participant⋅e⋅s. 

Pensez en amont à concevoir des outils pédagogiques et de sensibilisation que vous aurez disséminés sur place : pyramide alimentaire, calendrier des fruits et légumes de saisons, affiches…  Pour vous aider, consultez la boîte à outils de l’ADEME.


Pour aller plus loin

Pour aller plus loin, vous trouverez plein de conseils précis grâce au tool-kit Disco Soupe plein de conseils pour organiser la logistique le jour J.

Et si vous avez encore des questions, vous pouvez également demander à intégrer le groupe de discussion sur facebook, le Disco Soupe Crew de l’association Disco Soupe, et bénéficier du soutien de toute la communauté pour répondre à vos questions. Pour cela, envoyez votre contact facebook à l’association et racontez votre projet via ce formulaire ! À vous de jouer !

Enfin, si cette fiche avait pour but de vous aider à organiser une Disco Soupe, notez que vous pouvez reproduire la plupart des conseils pour d’autres actions autour de la récup’ alimentaire, comme les banques alimentaires.


amet, ut commodo Praesent ipsum venenatis, efficitur. elementum Lorem in nec