Les initiatives existantes

Les initiatives existantes

Afin de compléter la carte interactive et les exemples donnés dans l’argumentaire, retrouvez sur cette page davantage d’initiatives favorisant les conditions de vie, d’études et d’engagement des jeunes. Vous souhaitez valoriser les dispositifs de votre ville ? Ecrivez-nous arenaudin@animafac.net ! Et pour interpeller les candidat·e·s aux élections municipales de votre ville en leur proposant des initiatives et dispositifs existants, vous trouverez sur cette page un modèle de courrier.

 

À Poitiers, le dispositif « Sois jeune et forme-toi ! » propose des formations gratuites à destination des jeunes porteur·se·s de projets (Grand Poitiers).

 En savoir plus

 

À Metz, la ville a lancé l’opération « 100 chances, 100 emplois » qui a pour objectif de permettre à des jeunes âgé·e·s de 18 à 30 ans rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle de bénéficier d’un accompagnement vers l’emploi.

 En savoir plus

 

La ville de Nantes et les associations sportives de l’université organisent chaque année, pendant trois jours, le festival « Nantes terrain de jeu », afin de faire découvrir des sports qui se pratiquent librement dans les espaces ultra-urbains ou en milieu naturel.

 En savoir plus

La ville de Montpellier propose une “Carte été jeune” au prix de 25 euros. Avec cette carte, toutes les activités proposées (dont des entrées à la piscine ou du canoë-kayak ) deviennent gratuites.

 En savoir plus

 

Sur le campus de l’université de Rennes II se trouve la première épicerie gratuite. Un partenariat avec la ville est actuellement en train d’être finalisé afin de récupérer des repas non consommés provenant de deux cantines scolaires de la ville. Ainsi, l’épicerie gratuite pourrait ouvrir trois jours supplémentaires par semaine.

 En savoir plus

 

À Rouen, la ville a installé des boîtes à livres ce qui permet aux habitant·e·s de s’échanger des ouvrages chacun·e pouvant déposer ou prendre un livre.

 En savoir plus

 

La Maison des étudiant·e·s Métropole de Lyon, le CROUS Lyon et les associations étudiantes organisent chaque année le « Forum des initiatives étudiantes » à Lyon. Au programme : jeux, débats, projections, ateliers théâtre d’impro, initiations à la danse, concerts, etc.

 En savoir plus

À Bordeaux, le festival Campulsation initié par le Crous Bordeaux-Aquitaine, a pour double objectif de présenter en partie la diversité de l’offre culturelle / mieux identifier, dès la rentrée, les lieux culturels présents sur les campus et l’agglomération bordelaise.

 En savoir plus

 

Dans la ville de Marseille, l’association Information Marseille Accueil Jeunes Ecoute Santé, accueille tous les jours des jeunes de 12 à 25 ans lors d’entretiens gratuits et confidentiels avec des professionnel·le·s. Sur place, des psychologues, des infirmi·er·ères, des médecins et des travailleur·se·s sociaux sont disponibles pour écouter et répondre aux questions des jeunes et de leurs familles, les informer, les orienter et les accompagner sur tout ce qui concerne leur santé en général.

 En savoir plus

À Lyon et Paris, les activités de l’association Nightline, qui propose un service d’écoute à destination des étudiant·e·s, géré par des étudiant·e·s, sont soutenues par la municipalité.

 En savoir plus

 

Le comité local pour le logement autonome des jeunes (CLLAJ) est une association de loi 1901 qui a pour rôle d’informer sur les solutions de logements existantes et sur les démarches à entreprendre pour accéder au logement. Il est prioritairement destiné aux jeunes (16 – 30 ans) à la recherche d’un logement (vide ou meublé). À Lyon, le CLLAJ est soutenu par la région Auvergne-Rhône-Alpes, la métropole du Grand Lyon et la ville de Lyon.

 En savoir plus

 

Le dispositif « Aide aux projets de jeunes (Cap’jeunes 90) » s’inscrit dans cette démarche. Porté par la ville de Belfort, le conseil départemental, la CAF et la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), ce dispositif propose aux jeunes de 12 à 25 ans de les aider à réaliser un projet innovant qui leur tient à cœur et qui participe à leur autonomie.

 En savoir plus

La Mairie de Bordeaux, à travers le dispositif #Jereleveledefi, soutient les initiatives des jeunes. Destiné aux jeunes de 13 à 25 ans habitant, travaillant ou pratiquant une activité à Bordeaux, cette aide financière – 13 000 euros partagés entre 23 projets lauréats en 2019 – leur permet de développer leurs projets associatifs.

 En savoir plus

 

Ces espaces peuvent parfois être autogérés, comme c’est le cas à la Maison des initiatives étudiantes de Paris, dont l’accueil des associatif·ve·s est pris en charge par les associations résidentes, le soir et le dimanche.

 En savoir plus

Le Transfo, lieu dédié à la jeunesse et à l’engagement, est géré conjointement par les associations présentes, au nombre de 6, et la Ville de Grenoble, à travers l’association « Le 24 bis ».

 En savoir plus

 

C’est ce que fait, par exemple, la Maison des étudiant·e·s de Lyon, qui accueille 80 associations en résidence dans un espace de coworking de 450m2. Des ateliers, conférences, débats, cours de danse et de langue, rencontres interassos, et autres sont programmés tout au long de l’année dans les 200m2 dédiés à l’événementiel.

 En savoir plus

L’espace Reims Campus est un point info étudiant avec notamment des permanences du Crous. Les associations étudiantes ont aussi la possibilité de le réserver les soirs et les week-end pour leurs formations, réunions, soirées à thème etc.

 En savoir plus

 

La Maison des initiatives étudiantes de Paris accueille tous les lundis après-midis l’AMAP “La Cagette des étudiant·e·s”.

 En savoir plus

 

Suite à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par la Fédération nationale des agences d’urbanisme (FNAU) et l’Association des villes universitaires de France (AVUF), plusieurs territoires ont créé un « Observatoire territorial du logement des étudiant·e·s ». L’objectif de cet observatoire est d’éclairer les politiques publiques concernant l’immobilier universitaire, en s’appuyant sur des données tangibles, mais aussi de faire en sorte que les acteurs concernés – ceux du logement, les collectivités et les universités – puissent dialoguer entre eux. Plusieurs territoires ont ainsi été labellisés : L’Observatoire du logement des étudiants dans la métropole européenne de Lille, l’Observatoire territorial du logement étudiant de Rennes Métropole ou encore l’Observatoire territorial du logement des étudiants dans la métropole de Lyon.

 En savoir plus

La Ville de Nantes dispose d’un « Observatoire de la vie associative nantaise ». Une étude est actuellement en cours, menée par la Chambre régionale d’économie sociale et solidaire (CRESS) des Pays de Loire et la Ligue de l’enseignement – FAL 44, sur les apports des associations au territoire nantais.

 En savoir plus

 

L’association Radio Campus de Clermont-Ferrand est ainsi accueillie au sein du Pôle 22 bis, un lieu ayant pour objet de rassembler des associations aux thématiques diverses autour d’un projet et d’un lieu commun.

 En savoir plus

En 2002, la radio associative Prun‘, implantée à Nantes, souhaite ouvrir une seconde antenne à Saint Nazaire. Cela est rendu possible grâce au soutien de la ville, qui met à disposition de l’association des locaux dans le centre ville.

 En savoir plus

 

Plusieurs villes de France accueillent les “Nuits des étudiant·e·s du Monde”, qui sont de grandes soirées d’accueil pour les étudiant·e·s venu·e·s étudier en France, développées par l’Association des Villes Universitaires de France (AVUF) et l’International exchange Erasmus Student Network (ESN).

 En savoir plus

La ville de Paris, avec la Maison des initiatives étudiantes, organise en octobre la « Grande soirée étudiante » à l’Hôtel de ville. Ce événement est l’occasion pour la MIE de mettre en lumière les projets étudiants qu’elle accompagne. Des performances artistiques, concerts et DJ sets sont également au programme.

 En savoir plus

 

À Clermont-Ferrand, l’association LieU’topie anime un lieu de vie, culturel et solidaire, dans lequel se trouve un café ainsi qu’une épicerie proposant des produits locaux à prix abordables. Les étudiant·e·s peuvent y trouver des réponses à leurs questions administratives mais aussi participer à des ateliers théâtre ou cuisine.

 En savoir plus

 

Grâce au Passeport culturel étudiant de la ville de Tours, une petite pastille collée sur la carte étudiante permet de bénéficier de tarifs préférentiels dans plus de 65 structures culturelles partenaires tourangelles et blésoises.

 En savoir plus

À Strasbourg, la carte « Atout voir » permet aux jeunes entre 11 et 25 ans de bénéficier de billets de spectacles à 6 euros, de places de cinéma à 5 euros et de la gratuité pour les musées de la ville de Strasbourg.

 En savoir plus

 

À Besançon, un partenariat territorial pour un grand pôle d’enseignement supérieur, de recherche, d’innovations et de projets de développement a été lancé en 2017, sous la marque “Grand Besançon Synergie Campus”. L’un des objectifs de ce regroupement partenarial est notamment de développer la notoriété et la visibilité de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation de Besançon aux niveaux national et international.

 En savoir plus

À Grenoble, le service culturel propose à l’ensemble de la communauté universitaire de nombreuses manifestations culturelles sur le campus et en ville, de septembre à juin, entre 12h et 14h, parfois en soirée et le plus souvent gratuites. La programmation est riche et variée grâce à un partenariat entre tous les établissements d’enseignement supérieur et un important travail de collaboration avec les équipements culturels de l’agglomération grenobloise, les enseignants-chercheurs et les assos étudiantes. L’ensemble de la programmation culturelle est disponible chaque mois dans la plaquette « Un tramway nommé culture ».

 En savoir plus

 

L’Eurométropole de Strasbourg, grâce à sa politique de tarification solidaire, propose des réductions tarifaires sur le prix de l’abonnement de transport mensuel, appliquées en fonction de l’âge et du quotient familial.

 En savoir plus

 

Cette liste, non-exhaustive, sera amenée à évoluer. Si vous souhaitez contribuer, contactez-nous !