L’Assemblée citoyenne

L’Assemblée citoyenne

La crise sanitaire que nous traversons bouleverse indéniablement la vie universitaire. Entre distanciation sociale et cours en ligne, le temps passé par les étudiants et les étudiantes sur les campus est de fait moins important. Comment repenser la vie étudiante dans une université où l’on se voit moins (moins nombreux·ses et moins souvent) ? Comment faire en sorte que la vie étudiante ne redevienne pas le parent pauvre de l’université ? Comment garantir le lien social même à distance et quel rôle les associations étudiantes peuvent jouer ?

Afin de répondre à ces questions, Animafac a organisé son Assemblée citoyenne les 8 et 9 janvier prochains. Première étape d’un large processus de consultation, cet événement en ligne a eu pour objectif d’établir un premier état des lieux de la situation vécue par les associatif·ve·s et les étudiant·e·s depuis le début de la crise sanitaire. Sur deux jours, Animafac, E&D, ESN France, Jets d’encre, les Jeunes Européens, Nightline, le Parlement Européen des Jeunes et le REFEDD ont proposé différents temps d’ateliers et deux plénières avec des intervenant·e·s expert·e·s des questions étudiantes.

LE PROGRAMME

 Vendredi 8 janvier de 18h à 20h : deux tables rondes pour prendre de la hauteur.

18h-18h10 : Ouverture 

18h10-19h05 : Penser les politiques publiques de jeunesse 

Avec Tom Chevalier, Chargé de recherche CNRS au laboratoire Arènes, Sciences Po Rennes et chercheur associé au CEE, et Patricia Loncle, Professeure en sociologie, titulaire de la chaire de recherche sur la jeunesse à l’EHESP. 

Alors que les premières mesures de politique publique ont été mises en place pour accompagner les jeunes dans la période, cette table ronde permettra de faire le point sur les dispositifs proposés et de réfléchir à la manière dont les politiques publiques pourraient être conçues en lien direct avec les besoins exprimés par les jeunes. Pourquoi les mesures prises sont-elles principalement axées sur les questions d’emploi et de formation ? Comment imaginer un plan jeunesse pour les jeunes et par les jeunes ? Nos intervenant·e·s nous aideront à y voir plus clair sur ces questions.

 

19h05-20h : Qu’est-ce qu’être jeune aujourd’hui ?

Avec Cécile Van de Velde, Professeure de sociologie à l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les inégalités sociales et les parcours de vie, et François Taddei, Directeur du Centre de Recherches Interdisciplinaires.

Comment étudiant·e·s et lycéen·ne·s vivent-ils·elles la période que nous traversons ? Comment envisagent-ils·elles leur apprentissage, leurs engagements et leur avenir dans un contexte incertain ? Cette table ronde interrogera les conséquences de la crise sur la construction et l’évolution des identités étudiantes

 

 Samedi 9 janvier de 10h à 17h : 5 parcours au choix animés par les assos du réseau

Le samedi, on vous propose de participer à l’un des 5 parcours proposés par les assos du réseau : 

La place de l’information dans l’engagement des jeunes (Jets d’encre / Parlement Européen des Jeunes)

Depuis le début de la crise sanitaire, la question de l’information, de la prise de décisions et de la participation citoyenne est au centre des débats. Traitement médiatique de l’information, fiabilité des sources, discours politiques et mobilisation citoyenne… comment la situation a-t-elle affecté le rapport des jeunes à l’information et à la citoyenneté ? Ça veut dire quoi être un·e jeune citoyen·ne éclairé·e et actif·ve en 2020 ? Et en 2021 ? On vous propose de partager vos expériences et ressentis dans cet atelier afin d’identifier ensemble les clefs de la participation citoyenne du monde de demain !

Pour une vie étudiante alliant climat et solidarité (E&D / REFEDD)

Ecologie solidaire ou solidarité écologique ? En vivant une expérience d’aller-retour dans le futur et le passé, le REFEDD et E&D vous proposent d’interroger les liens étroits existants entre les questions d’écologie et de solidarités, locales ou internationales. À la lumière de la crise sanitaire, nous établirons un état des lieux du sujet et envisagerons son influence sur la vie étudiante. Rendez-vous avec nous pour partager votre vision des choses et réfléchir ensemble à la construction d’une vie étudiante plus durable et plus solidaire.

Découvrir la citoyenneté européenne à l’heure des confinements (Jeunes Européens / ESN France)

Citoyenneté et mobilité européenne sont intimement liées : c’est notamment grâce à la mobilité qu’un grand nombre de jeunes sont amené·e·s à découvrir la diversité de nos cultures et à développer leur sentiment d’appartenance à l’Europe. Aujourd’hui, les mobilités sont confrontées à différents défis, tant écologiques que sanitaires. Qu’est-ce que cela implique sur les mobilités européennes de demain ? À travers des études d’articles et des débats sur les nouveaux programmes de mobilités, les participant·e·s seront amené·e·s à réfléchir aux enjeux de la mobilité étudiante de la “rentrée d’après”.

Vivre sa santé mentale avec le Covid-19 (Nightline)

Depuis le confinement, vous avez remarqué que l’on parle de plus en plus de santé mentale ? Que la bonne santé ne peut pas se réduire au physique ? Avec l’association Nightline, service d’écoute étudiant national, nous réfléchirons aux grands enjeux de la santé mentale étudiante. Qui est touché par la détresse psychologique, et quelles sont les solutions existantes et à inventer ? Venez en discuter avec nous !

Quelle vie étudiante à l’heure du Covid-19 ? (Animafac)

Quelle place occupe le Covid-19 dans votre vie étudiante ? Comment impacte t-il vos études, vos activités associatives, vos projets professionnels et personnels ? Plus largement, comment affecte-t-il les identités étudiantes ? Ce sont autant de questions qui seront soulevées dans cet atelier, dont l’objectif est de vous permettre de partager votre vécu d’étudiant·e·s face à la crise et aux (re)confinements. 

ET ENSUITE ?

L’Assemblée citoyenne nous a permis de poser les bases d’un processus de consultation plus large à venir tout au long de l’année 2021. À terme, ces éléments seront travaillés afin de présenter un ensemble de propositions pour que la jeunesse soit actrice des politiques publiques qui la concernent. On vous en dit plus très vite !