Vingt ans, le bel âge ? Pas toujours ! Suicides et accidents de la route font continuellement des ravages. Toxicomanies, mal être et compagnies sont bien connus des campus. Moins graves immédiatement, mais très dommageables à terme, de nombreux troubles sub-cliniques ou défauts d’éducation sanitaire s’observent sans compter. Face à ces maux immédiats ou potentiels, la prévention des risques par les pairs reste un des meilleurs remèdes.


Comment s’engager dans la prévention des risques ? Rencontre nationale – 3 février – matin

La santé des étudiants : le rapport Wauqiez en débat – Rencontre nationale – 3 février – Après-midi